Fiction : J. Raffin, « Jamais un coup de dés » (France Culture, 11/2020)

Il avait par-dessus tout une phrase de Mallarmé en admiration. Enfin une phrase, je devrais dire un vers.

« Jamais un coup de dés n’abolira le hasard.  »

C’était sa phrase fétiche. Comme un totem ou un mantra. Il aimait la répéter et l’écrire : « Jamais un coup de dés n’abolira le hasard. » Et, avec le recul, aujourd’hui, peut-être que tout est parti de là.

Au lycée, Paul aimait par-dessus tout la poésie symboliste. Puis il s’est mis en tête de vaincre le hasard : avec un dé, puis avec deux dés qu’il s’est exercé à lancer, il a ainsi peu à peu réussi à deviner le résultat…

[Écouter la fiction radiophonique sur le site de France Culture]


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search