Actes : P. Blondeau (dir.), « Le lecteur et le hasard : D’André Dhôtel aux théories de la réception de la journée » (2018)

Philippe Blondeau (dir.)
Le lecteur et le hasard :
D’André Dhôtel aux théories de la réception

[Télécharger le PDF]

Dans un projet d’essai sur « La Littérature et le hasard », André Dhôtel, dans les années quarante, envisageait la lecture comme une forme de dialogue plus ou moins tâtonnant entre l’auteur et son lecteur. Cet écrivain, dont les romans accordent par ailleurs une grande place au hasard, proposait ainsi sa propre vision de la liberté et de l’imprévisibilité du lecteur, dans une perspective assez différente de ce que les diverses théories de la réception développeront par la suite : la poétique de l’œuvre ouverte chez Umberto Eco, l’actualisation du sens par la lecture chez Hans Robert Jauss ou Wolfgang Iser, la lecture comme jeu chez Michel Picard ou Catherine Tauveron.

À partir des réflexions théoriques d’André Dhôtel et de la poétique mise en œuvre dans ses romans, la journée d’étude organisée par le CERCLL-UPJV et le Projet ALEA le 23 mars 2018 invitait à une réflexion sur la part du hasard dans l’acte de lecture.

Les cinq articles réunis à l’issue de cette journée, et qui émanent de spécialistes de la littérature romanesque des XIXe et XXe siècle et notamment aux œuvres pour la jeunesse, s’attachent à analyser et comparer la place laissée à la liberté et à la subjectivité du lecteur dans les différents modèles théoriques. Ils montrent par quels motifs ou dispositifs les œuvres de fiction s’efforcent de livrer leurs lecteurs aux incertitudes du hasard et interrogent la part de hasard accordée à la lecture dans les préconisations et les pratiques didactiques.

Sommaire :

  • Philippe Blondeau : « Pour une lecture aléatoire : de quelques stratégies romanesques »
  • Michel Lamart : « Le Ciel du faubourg ou le jeu du hasard sans amour »
  • Pierre-Antoine Navarette : « Vers un modèle aléatoire de l’acte perceptif de lecture »
  • Lydie Laroque : « La place du hasard dans les œuvres de littérature de jeunesse contemporaine »
  • Isabelle-Rachel Casta : « Pour sortir des catégories zombies : au hasard des fan-fiction ? »

Vous aimerez aussi...