Projet Asterion : « The Meaning Machine »

Jeu narratif en ligne conçu et développé par Demian Battaglia (CNRS-Institut de Neurosciences des Systèmes-U. Aix-Marseille), OIivier Caïra (IUT Evry/EHESS), Anne Duprat (CERCLL-UPJV/IUF), Alexandre Gefen (CNRS-THALIM Paris-3) et Sébastien Wit (CERCLL-UPJV)

Comment mesurer notre perception du hasard ? Développé dans le cadre du RRS ALEA par cinq spécialistes de théorie du récit, des jeux de plateau et des neurosciences, le projet Asterion – ou « The Meaning Machine » — tentera de répondre à cette question, sous la forme d’un serious game dont la mise en ligne est prévue pour 2021.

Les participants seront invités par une narration interactive et multimédia à entrer dans un labyrinthe fictionnel sans connaître ni le but de l’aventure, ni l’existence éventuelle d’une sortie. On avance d’une section à la suivante en choisissant une réponse parmi des choix multiples, générés de façon semi-aléatoire par un algorithme qui associe de façon plus ou moins énigmatique, plus ou moins signifiante, les différents paramètres (personnages, actions, événements, messages) de l’univers narratif dans lequel progresse le joueur.

Au-delà de l’aspect ludique de ce labyrinthe aléatoire, les développeurs du jeu se proposent d’analyser les parcours effectivement réalisés par les usagers, mais également d’explorer à travers des outils statistiques, l’application à la perception du hasard par le joueur d’éléments de théorie de l’information et du machine learning. Le but sera d’identifier de façon non supervisée les éléments qui contribuent le plus aux expériences subjectives d’avancement ou d’égarement, ou des révélations de sens vécues pendant la participation au jeu.

Une aventure à suivre !


An online narrative game conceived and developed by Demian Battaglia (CNRS-Institut de Neurosciences des Systèmes-U. Aix-Marseille), OIivier Caïra (IUT Evry/EHESS), Anne Duprat (CERCLL-UPJV/IUF), Alexandre Gefen (CNRS-THALIM Paris-3) et Sébastien Wit (CERCLL-UPJV)

How can we measure our perception of chance? The project Asterion, or « The Meaning Machine », developed as part of RRS ALEA by five specialists in narrative theory, boardgames and neuroscience, will attempt to answer this question. Taking the form of a serious game, the project will be released online in 2021.

Participants are invited by an interactive and multimedia narration to enter a fictional labyrinth without knowing what the goal of the adventure is nor whether it’s possible to exit. The player advances from one section to the next by choosing options from among many potential choices, which are generated semi-randomly by an algorithm. The algorithm combines in a more or less enigmatic or meaningful way the various parameters of the narrative universe (characters, actions, events, messages) through which the player progresses.

Beyond the playful aspect of this random labyrinth, the game developers intend to analyze the paths taken by users and to use statistical tools to explore their application of elements of information theory and machine learning to their perception of chance. The goal will be to identify, in an unsupervised way, the elements that contribute most to the subjective experiences of going forward or getting lost, as well as the meaningful revelations experienced while participating in the game.

It’s an adventure worth following closely!


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search